Un essai de vision chrétienne sur les gilets jaunes

Hors podcast, ressortons pour un temps la livrée des Fils d’Issacar, et tentons de faire un commentaire chrétien de l’actualité. Le thème est évident.

Il y a déjà des commentaires, des contre-commentaires, des super-commentaires, des méta-commentaires, je n’ai plus besoin de présenter ni d’analyser ce qu’il se passe en France. D’une certaine façon, vous savez déjà tout et rien à ce sujet. Tout, parce que tout ce qui peut être connu est facilement accessible par les réseaux sociaux ou les médias. Rien, parce que ce mouvement est tellement indéfinissable et inorganisé que l’on ne sait pas ce à quoi on a affaire et vers où l’on va. Essayons malgré tout de donner un commentaire chrétien de ceci, car je suppose que dans nos églises même on commence à en parler.

Les injustices économiques dénoncées par ce mouvement sont réelles et suffisamment vécues par un nombre suffisant d’entre nous pour que je n’ai pas besoin de les énumérer. Le prophète Ézéchiel évoquait des sentiments semblable quand il disait:

À cause de cela, bergers, écoutez la parole du SEIGNEUR ! Par ma vie, — déclaration du Seigneur DIEU — à coup sûr, parce que mon troupeau est livré au pillage et parce qu’il est devenu la proie de tous les animaux sauvages, faute de berger, parce que mes bergers ne prenaient aucun soin de mon troupeau, parce que les bergers se repaissaient eux–mêmes et ne faisaient pas paître mon troupeau…

Et de même, beaucoup de nos citoyens aujourd’hui qualifieraient notre gouvernement comme le prophète Zacharie:

Car moi, je suscite dans le pays un berger qui ne s’occupera pas des bêtes qui disparaissent ; il n’ira pas à la recherche de celle qui s’égare, il ne guérira pas celle qui est blessée, il ne pourvoira pas aux besoins de celle qui est debout ; mais il dévorera la viande de celle qui est grasse et il leur arrachera les sabots.

Et de ces sentiments dont on trouve des exemples dans les pages de la Bible a jailli un mouvement que personne ne réussit bien à qualifier pleinement et qui jette le trouble. Je souhaitais dans cet article partager quelques maximes pour ces temps incertains:

La ligne du bien et du mal est à l’intérieur même des individus

Nous sommes dans une des époques les plus moralistes qui aient jamais été, et le réflexe de dénonciation et de honte est très utilisé en ce moment. Ah les viles élites, qui ne comprennent pas la souffrance des pauvres gens. Et en face: Ah les vils beaufs, qui chouinent après leurs voitures. Il y a pourtant des contre-exemples des deux côtés: on trouvera des ingénieurs en gilets jaunes et des personnes modestes qui éreintent les dits gilets. Si l’on n’y prend pas garde, on finira par croire que le mal est tout entier concentré d’un seul côté: celui d’en face.

Mais la Bible nous interdit de penser cela: « Tous se sont égarés, ensemble ils se sont corrompus ; il n’en est pas un qui agisse bien, pas même un seul. » Gilets jaunes ou non. Nous portons tous nos corruptions.

Le pouvoir politique est  une des choses les plus fragiles qui soient

Lorsque notre président a été élu, il y avait comme une aura d’invincibilité autour de lui, et plusieurs disaient que tout lui réussissait. Aujourd’hui, le discours n’est plus le même. Il a beau « être notre chef » ce n’est pas un pouvoir magique. Il a beau avoir pour lui les institutions et la police, ces forteresses là même sont fragiles. La Bible a beaucoup à dire sur ces dirigeants politiques qui sont forts un jour, et qui tombent soudainement le lendemain. Considérez comment Dieu parle des anciens rois d’Israël, de Babylone, ou d’Assyrie, du temps où ces nations étaient plus puissantes que les Etats-Unis d’aujourd’hui:

À qui ressembles–tu ainsi en gloire et en grandeur parmi les arbres d’Eden ? On te fera descendre avec les arbres d’Eden dans les profondeurs de la terre. Tu seras couché au milieu des incirconcis, avec les victimes de l’épée. Voilà le pharaon et toute sa multitude ! — déclaration du Seigneur DIEU. – Ezéchiel 31

L’arbre que tu as vu, qui était devenu grand et fort, dont la cime atteignait le ciel, et qu’on voyait de toute la terre ; c’est toi, ô roi, qui es devenu grand et puissant, dont la grandeur s’est accrue au point d’atteindre le ciel, et dont le pouvoir s’étend jusqu’aux extrémités de la terre. Voici l’interprétation, ô roi ; voici le décret du Très–Haut qui t’atteindra, ô roi :On te chassera d’entre les humains, tu auras ta demeure avec les bêtes sauvages, et on te donnera, comme aux bœufs, de l’herbe à manger ; tu seras trempé de la rosée du ciel, et sept temps passeront sur toi, jusqu’à ce que tu saches que le Très–Haut est maître de la royauté des hommes, et qu’il la donne à qui il veut. -Daniel 4.20,22,24-25

Cela s’appliquait à Pharaon, cela s’appliquait à Nabuchodonosor, qui étaient les hommes les plus puissants de l’époque. Cela peut s’appliquer à n’importe quel dirigeant actuel. Souvenez vous de Kadhafi: un mois il était le maître absolu de Lybie, et le mois d’après on l’extrayait d’un égout pour l’abattre. Le pouvoir politique est fragile, parce qu’il dépend de la volonté de Dieu. Nul n’est réellement puissant. Tout peut être détruit en un seul instant. Notre République elle-même peut basculer en une nuit.

L’entêtement est un signe de jugement

Ce que nous appelons aujourd’hui radicalisation a un autre nom dans la Bible: entêtement. Et c’est un jugement et une punition de Dieu. L’entêtement s’applique aussi bien à des dirigeants politiques (comme Pharaon face à Moïse Exode 9.12) comme à des groupes entiers (Ezéchiel 2). Quand Dieu endurcit, c’est qu’il est en train d’amener un jugement destructeur sur nous. Ainsi Pharaon et son armée ont disparu dans la mer. Israël du temps de Jérémie et Ezéchiel a connu l’exil et la destruction de Jérusalem. Si la France est plongée dans l’entêtement, c’est que des temps s’approchent, à moins que le Seigneur ne fasse grâce et nous accorde à nouveau la paix.

Conclusion

Que doivent faire les chrétiens face aux gilets jaunes? La question est complexe, parce que nous devons être à la fois artisans de paix et résister à l’injustice. Mais nous vivons dans une époque où poursuivre la paix, c’est faire croître l’injustice. Le dilemme est insoluble.

Je suis tenté de dire: « il n’y a déjà plus de paix, alors au moins opposons nous à l’injustice! ».  Problème: cette voie peut nous conduire jusqu’à la guerre civile, et il n’y a ni libertés ni vertu pendant les guerres civiles. Nous serions entraînés dans une spirale d’abomination dont pas un de nous ne sortirait innocent.

Je suis tenté de dire: « l’injustice peut être résolue dans la paix, ne brisons pas la paix! » Mais le problème c’est que le présent ordre du monde est réellement serviteur du mal et le laisser en paix est vraiment laisser Mamon et Ashéra maîtres du monde. Nous serions alors coupable par négligence.

Je n’ai pas de réponses. Juste une prière que je fais dans les larmes chaque matin:

Seigneur, aie pitié de ma nation, préserve mon pays. Donne nous la paix et l’union, la justice et la prospérité. Je ne sais pas comment ces choses doivent s’articuler Seigneur. Je te fais confiance pour trouver l’articulation parfaite. Que ton Règne vienne, que ta volonté soit faite.

 

Publicités

7 commentaires sur “Un essai de vision chrétienne sur les gilets jaunes

      1. 1. Comme je l’ai dit, y a pas d’options évidentes et naturelles quand tu es chrétien ; 2. On est une ultra-minorité historiquement exterminée, les protestants français n’ont pas l’habitude d’ouvrir leur bouche contre le pouvoir^^

        J'aime

  1. Le président si on peut le nommer ainsi…n’est pas puissant. Depuis le départ je savais que c’était un imposteur mystique au langage confus.
    Il y a deux solutions pour ce pays : soit l’Église se lève ( la vraie juifs et non juifs ensemble, l’église messianique pleine d’humilité ) et le pays va changer ou ce sont les circonstances dramatiques autorisées par le Saint-Esprit et la le pays à genoux en peine souffrance ( ce qu ‘il faut peut-être. ..) pour qu’enfin ils lâchent. ..et laisse Dieu guérir ce pays tellement l’humiliation et la souffrance sera grande et donc l’orgueil et la rébellion enfin « brisés « .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s