Pourquoi n’y a-t-il que trois personnes dans la Trinité?

Conformément aux Ecritures, nous affirmons l’existence d’un seul Dieu: « Ecoute ô Israël, le Seigneur notre Dieu, le Seigneur est UN » et nous affirmons aussi qu’il est trois personnes: « Baptisez les au nom du Père, du Fils et du St Esprit ». Pourquoi n’est-il que trois personnes, et non plus ou moins? Quel est le fondement métaphysique de ceci?

1. Le Dieu unique se connaît et s’aime lui-même

Nous croyons donc en un Dieu unique qui révèle dans l’Ecriture qu’il est un être conscient et personnel: il en était déjà ainsi avant la création. Ainsi il est écrit de la Sagesse/du Fils:

L’Eternel m’a créée la première de ses oeuvres, avant ses oeuvres les plus anciennes. J’ai été établie depuis l’éternité, dès le commencement, avant l’origine de la terre.[…] J’étais à l’oeuvre auprès de lui, et je faisais tous les jours ses délices, jouant sans cesse en sa présence – Proverbes 8.22-23,30

Or « connaître » et « aimer » sont des relations…

2. Les relations ne peuvent pas être extérieures à Dieu, mais en Dieu

Dieu est l’être suprême, il n’y a pas d’espace métaphysique extérieur à lui. Il est l’Existence, et il n’y a pas d’existence en dehors de lui.

La plupart du temps, quand je dis: « je connais mon fils » et « j’aime mon fils », les relations ainsi décrites se situent extérieurement aux deux substances « E. Omnès » et « N. Omnès ». Elles sont appliquées extérieurement à nous. Si je peux résumer en un dessin:

Illustration 1
Rapport entre relation et substance dans un cas ordinaire

Mais dans le cas de Dieu, où il n’y a qu’une seule substance, et qu’elle est l’être premier, que rien ne précède?

3. Les relations trinitaires sont dans la substance de Dieu

Cette intuition n’est pas de moi, mais de Thomas d’Aquin dans sa Summa, et avant lui d’Augustin dans son De Trinitate. Elle peut être illustrée selon le schéma suivant:

Illustration 2
Relation intra-personnelle dans le cas de Dieu

Si Dieu est personnel, alors il a connaissance et amour de lui-même. S’il est l’être premier, alors il a ces mêmes relations dans son essence même, et non dans un espace métaphysique extérieur à lui.

4.Les extrémités de ces relations sont les personnes de Dieu

Or, il n’y a relation qu’entre deux termes: tout à l’heure, c’était entre E. et N. Omnès. Il n’y a pas de relation entre un seul point. Si les relations sont dans l’essence de Dieu, alors nous aboutissons alors au schéma suivant:

Illustration 3
Modèle corrigé de ces relations substantielles

De là, il est nécessaire de faire plusieurs remarques:

  • Les noms « Père » « Fils » et « Esprit » sont utilisés parce que ce sont ceux de l’Ecriture. On pourrait aussi les nommer « Principe 1 » « Principe 2 » et « Principe 3 ». Mais je préfère suivre l’Écriture sur ce point.
  • La relation de connaissance convient davantage au Fils à cause de ce qui est écrit en Jean 1: Au commencement était le Logos de Dieu et ce Logos s’est incarné. Or, dans la philosophie grecque du temps de Jésus, le Logos était le raisonnement, l’intellect de Dieu.
  • Dans la théologie occidentale (celle d’Augustin et de Thomas justement), l’Esprit procède du Père et du Fils, car la relation d’amour est à double sens. En toute rigueur, je devrais donc ajouter une autre flèche rouge qui part du Fils à l’Esprit, mais d’une je ne voulais pas surcharger le schéma (qui de toute façon est limité) et de deux, ce point est chaudement discuté et ne fait pas l’unanimité dans l’église nicéenne…
  • Il est à noter que le Dieu qui connaît et le Dieu qui est connu sont exactement les mêmes: même volonté, même amour, mêmes attributs… En revanche, il y a une distinction nécessaire entre les deux, qui tient à la relation: l’un connaît, l’autre est connu. De là il est possible d’enfin comprendre comment le Père et le Fils sont distincts tout en partageant la même divinité! Il en va de même pour l’Esprit. La relation d’Amour entre le Dieu qui aime, et celui qui est aimé est le Dieu qui s’aime lui-même (troisième personne).
  • Ce « Dieu qui connaît/qui aime » est un « porteur de propriétés » (ou hypostaste, plus souvent appelée personne) de la Divinité: cela veut dire qu’on retrouve dans ce sujet tous les attributs de la Divinité. Ce Dieu « qui est connu/qui aime » en un autre. Ce Dieu « qui est aimé de lui-même » est un troisième. Voilà pourquoi nous avons trois « hypostases » ou personnes. Comment ces personnes peuvent-elle être personnelles est une toute autre histoire, mais je rappelle qu’elles ont toute la volonté, l’intellect, l’amour etc…

Cela suffira.

Conclusion

Je viens enfin de comprendre la théologie trinitaire médiévale, après deux ans de réflexions. Cela valait bien la peine de se précipiter sur son clavier à 4h du matin. Cela signifie aussi une chose très importante pour nous, ici et maintenant: une personne humaine ne se définit pas en elle-même, par ce qu’elle a ou ce qu’elle fait. La définition la plus fondamentale de ce qu’est une personne se situe dans ses relations, dans ce qui la distingue et la relie au reste du monde. S’il en ainsi pour Dieu, il en est de même pour nous: le fait que je sois mari et père me définit bien plus que n’importe quelle liste de qualités et de propriétés. Que cela soit un rappel face à la mécanique de destruction de la famille et des relations dans notre socité.

7 commentaires sur “Pourquoi n’y a-t-il que trois personnes dans la Trinité?

  1. le Dieu qui aime = le Père ?
    celui qui est aimé = le Fils ?
    le Dieu qui s’aime lui-même (troisième personne) : L’Esprit ?

    Ce « Dieu qui connaît/qui aime » est un « porteur de propriétés » (ou hypostaste, plus souvent appelée personne) de la Divinité = le Père ?
    Ce Dieu « qui est connu/qui aime » : le Fils ?
    Ce Dieu « qui est aimé de lui-même » est un troisième : l’Esprit ?

    J'aime

      1. Merci. Il y a une défense de la Trinité (unicité de la subtance divine et exactement trois personnes) p176-188 dans « THe Trinity and the vindication of christian paradox » de B. A . Bosserman.

        J'aime

  2. Bonjour,
    Tant que vous raisonnerez Dieu comme un objet fini vous ne comprendrez pas.
    Dieu n’est pas « objet », La Bile nous dit ce qu’est Dieu; « Dieu est Esprit(souffle) » et « Dieu est amour ».

    Dieu n’est pas trois personnes, ni une, ni deux. Une personne est un concept fini, Dieu est infini.
    Ainsi nous pouvons lire dans apocalypse à deux reprises que Dieu a 7 esprits, le chiffre 7 signifie plénitude L’Esprit de Dieu est 7, il est infini, c’est le même Esprit, le même amour qui entre en chaque chrétien.

    Je mets tout mon amour sur ma femme, pourtant il est encore entièrement en moi, mais aussi sur chaque chose que je fais pour elle. Voilà pourquoi Dieu pouvais être entièrement en Jésus, tout en restant infiniment au-dessus de la terre, bien qu’étant présent dans chaque chose créée.

    L’amour produit l’amour, engendre l’amour. Mais l’amour engendré est le même amour que celui qui engendre. Avant que le monde existe, l’amour était et avait déjà engendré l’amour fils, Jésus, identique et même. Et il avait déjà formé un projet pour cet amour, un projet d’amour: les hommes.

    L’amour éternel pensait en lui-même la création, « l’Esprit de Dieu sonde les choses de Dieu », C’est cet Esprit d’amour qui planait sur les choses au commencement, qui se promène sur la terre, les yeux de l’Eternel. C’est cette perfection de pensée qui est venu sur Jésus et qui est maintenant envoyée aux croyants. L’Esprit d’amour.

    Mais maintenant, Jésus a pris un corps, mais Dieu n’a pas de corps, le corps de Jésus n’est pas Dieu. Et maintenant il a un corps ressuscité comme nous en auront un aussi, mais Dieu n’a pas de corps.

    La trinité est donc un concept erroné qui induit l’esprit des hommes en erreur, en leur faisant pensé Dieu comme trois Dieu objet finis.

    Fraternellement,

    J'aime

    1. En réalité, je ne suis pas en train de construire Dieu, mais d’expliquer les Ecritures lorsqu’elles invoquent trois personnes différentes en un seul Dieu unique. Libre à vous d’être scandalisé par cette finitude imposée à la divinité, mais dans ce cas, pourquoi n’êtes vous pas scandalisé par les paroles de Jésus: « Allez et baptisez au nom du Père, du Fils et du St Esprit »?

      J'aime

      1. Le père est amour et le père est pardon. Il nous réclame de nous aimer tous individuellement. Dans jean 13:34 « aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimé » .

        Point de scandale il y a de prononcer son point de vue sur Dieu. Dieu nous offre une bouche pour parler, prier, chanter, nous offre des pieds pour marcher vers le droit chemin et pour danser. Des mains pour les levées dans les cieux très haut. Un coeur pour aimer. Des yeux pour voir autour de soi l’amour que nous pouvons donner. Un nez pour sentir les parfums de la vie. Des oreilles pour écouter Dieu et ses prochains. Tout notre corps est fait pour aimer!

        Il ne faut pas perdre son temps à être dans les conflits mais faut être au contraire dans la joie d’être tous réunis avant que la mort nous sépare.

        Imaginez tous de ne pas avoir vu votre mere par exemple depuis trop longtemps et qu’au moment de vouloir la voir elle n’est plus.

        En clair mon message veut vous dire à mi mot cessez de détester et retrouvez vous avant que ce soit bien trop tard.

        Si je crée « scandale » je vous dis que s’en est pas un mais juste un message d’amour .
        Soyez tous en paix dans l’Eternel.

        Anna

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s