Les évangéliques à braguette vs les évangéliques à gamelles

Avril 2017. La nation se polarise à l’approche du premier tour de la présidentielle. En Marche est en marche vers l’Elysée, et ceux qui sont assis affichent leur soutien à leurs champions. Dans la petite communauté évangélique, nous voyons ces divisions tout autant affirmées. Les uns soutiennent Fillon, quelques uns le Pen, d’autre soutiennent le candidat abstention, et quelques rigolos dans mon genre votent des petits candidats. Les arguments -pardon les affirmations- fusent, et on tombe dans des débats qui apportent plus de chaleur que de lumière. Ceux qui ont des blogs et des sites d’information publient quelques tribunes pour, contre, bien au contraire. Le Français étant fondamentalement un sanguin verbeux (et je me mets dans le lot) quelques paroles fusent. Nous apercevons alors deux camps dans l’église évangélique française: d’un côté les partisans de la braguette et de l’autre ceux de la gamelle. Explorons ce conflit de valeurs intra-évangéliques.

Sébastien Fath et les évangéliques à braguette

L’expression « évangélique à braguette » nous vient de Sébastien Fath, sociologue évangélique qui avait publié pendant l’entre-deux-tours un article: « Le christianisme « haine-angélique » offshore »…  En guise de commentaire je me contenterais de dire que c’est encore le genre d’article qui défend l’inclusion par l’exclusion de ceux qui n’incluent pas suffisamment les exclus. Il le fait avec du mordant typiquement évangélique français, façon Farel, dont la statue à Neuchâtel à l’air de vouloir écraser le visiteur sous sa Bible de pierre. D’ailleurs, je souhaiterai féliciter notre cher sociologue préféré pour son utilisation d’un démon gothique en guise d’image introductive de son article. Afficher ainsi ses convictions électorales demande du courage. </ironie>

Plus sérieusement, dans cet article, Sébastien Fath disait:

La société française a connu un million de pauvres de plus en dix ans; plus de 230.000 foyers sont en situation de surendettement, avec des conséquences dramatiques pour les enfants; condamnée régulièrement par l’Europe pour le traitement infligé aux mineurs étrangers isolés, la République française se distingue aussi par la multiplication, depuis quelques mois, des expulsions dans la rue des migrants de moins de 18 ans auxquels on refuse, parfois sans la moindre raison valable, la protection accordée aux mineurs.

Avec des conséquences humaines épouvantables (perte d’identité, exploitation dans les réseaux mafieux, etc). Le travail forcé, voire l’esclavage moderne, n’a pas disparu dans les villes, et même parfois les campagnes. Et une femme battue meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint…. La moralisation de la politique française tarde pendant ce temps toujours à s’accomplir, avec un exemple récent de triple mis en examen, qui s’est parjuré devant les Français en maintenant sa candidature (parti LR) alors qu’il avait annoncé se retirer au cas où il soit mis en cause par la justice…

 

Les semenciers industriels et les conglomérats de la chimie cherchent à breveter le vivant, tuent les abeilles et détruisent la biodiversité, compromettant l’équilibre des générations futures…

Mais un certain christianisme haine-angélique off-shore préfère revenir régulièrement se focaliser sur une chose: la braguette.

Et plus loin dans l’article:

Il se focalise sur la braguette (sexualité), cherchant à mobiliser les votes et les adhésions sur ce seul critère, en évitant au maximum les problématiques sociales (comme si les pauvres et les affligés n’avaient qu’un strapontin dans les Evangiles). De nombreux précédents, en milieu chrétien (Ted Haggard aux USA, Tony Anatrella en France, etc.), invitent à faire l’hypothèse psychosociale d’une frustration refoulée. L’auteur du brûlot sur le péché sexuel à l’Elysée, basé en Chine, présenté comme l’un des fondateurs du grand portail chrétien Enseignemoi.com (!), a ainsi posté un article sur un site chinois au sujet des noms de lieu « village de l’orgasme » et le « mont du cul » en Chine (lien). Allô Dr Freud?

Je comprends Sébastien Fath: pourquoi faire une montagne de la disparition du Père alors que les abeilles disparaissent? Pourquoi s’inquiéter de la marchandisation des enfants alors que se déroule la marchandisation du sorgho? Ce n’est pas avec des enfants que nous allons manger, sauf en cas de siège! Et que meurt la diversité idéologique, tant que la biodiversité est maintenue! Rah ces extrémistes qui s’expriment, ne peuvent-t-ils pas soutenir le recul de la liberté d’expression comme tout le monde? De toute façon, la cause est entendue, c’est parce qu’ils sont des obsédés sexuels.

  • La dissolution de la famille? Obsession de la braguette.
  • La marchandisation des enfants? Obsession de la braguette
  • La défiguration de l’être humain par la Technique? Obsession de la braguette
  • Le meurtre de masse le plus gigantesque et le plus silencieux de l’histoire? Obsession de la braguette
  • L’abolition de l’être humain? Obsession de la braguette.

Vous avez compris mon point de vue: je suis une braguette. Oh pardon, je vais la faire à la façon Twitter: #JesuisBraguette #PrayforBraguette #JustCoBraguette #TouchePasAMaBraguette #TousBraguette #LaBraguetteC’estBonChezLeBoulanger. Maintenant passons à l’autre camp.

Les évangéliques à gamelle

Et bien, puisque j’ai reçu l’honneur d’être appelé un « haine-angélique », alors qu’il me soit permis de répondre à mon frère Eve-AngeLeaks: Ma paille est la braguette, mais je crains que ta poutre ne soit la gamelle.

Ainsi donc,  les seules questions qui méritent l’attention des chrétiens seraient l’accueil des migrants, le soins des pauvres, la moralisation des politiques, la lutte contre l’esclavage et la prostitution, la disparition des abeilles et la privatisation des semences. Je comprends qu’avec cette liste de combats, ils n’aient jamais vécu d’oppositions ou de rebuffades.

Attention: Ces sujets sont juste à défendre pour le chrétien, et l’esclavage est une véritable abomination. C’est la focalisation excessive que je dénonce.

Défendre uniquement la justice économique et la justice sociale, sans défendre pour autant la rectitude philosophique ni la rectitude anthropologique du christianisme est vain. Les marxistes le font mieux que nous, sans cette encombrante tradition chrétienne. Sébastien Fath a attaqué sans trop s’en rendre compte l’aspect le plus distinctif de la pensée chrétienne: son anthropologie. Derrière les « questions de braguette », les haine-angélique défendaient en fait l’anthropologie chrétienne.

Imaginez que la société française soit comme une grande cantine où mange et vit notre nation. Cet honorable bâtiment est parcouru de fissures et de zébrures. Les évangéliques à braguette sont ceux qui disent: « La cantine a besoin de réparations! Regardez ces fissures, elle peut s’effondrer! C’est le plus important! » et les évangéliques à gamelle disent: « Vous êtes fou? Le plus important c’est de continuer à servir les gamelles, pas à s’occuper de briques et de mortier! »

Une conciliation

Qui a raison? Les deux: cela ne sert à rien de continuer à faire tourner la cantine, si la cantine s’effondre pour de bon. De même, à quoi bon aider les veuves et des orphelins, si nous laissons les philosophes déclarer que la veuve est ce que toute femme devrait souhaiter être et que l’orphelin peut toujours être vendu à la clinique locale? De l’autre côté, la mission de l’église est effectivement de venir en aide concrètement aux populations souffrantes, et d’aider les migrants, les esclaves et les prostituées. Nous serions une église apostate si jamais nous devions y renoncer.

Où est l’erreur? Elle est dans la focalisation sur l’un ou l’autre bord des valeurs chrétiennes. Le christianisme est une religion totale, qui s’occupe aussi bien de la vision du monde de l’homme que de ses actions concrètes. L’église doit nourrir aussi bien le ventre que la tête, accueillir autant la main que l’œil. Sébastien Fath a raison de dénoncer le silence relatif des églises sur les questions écologiques et sociologiques. Toute injustice est un domaine où l’Épouse du Juge Suprême doit s’exprimer.

Cela dit, il faut aussi tenir compte de deux facteurs qui expliquent le silence de la communauté sur ces sujets:

1. Il y a eu peu de réflexion sur le sujet sous une optique proprement chrétienne. Nous avons des bibliothèques entières sur le sujet de la famille dans une optique chrétienne, mais nous avons tout au plus une demie-douzaine de livres sur la vision chrétienne de l’écologie. Depuis ma naissance dans l’église évangélique, je n’ai jamais entendu un seul début d’enseignement sur la prostitution. J’espère aborder un jour ces sujets avec Phileo-Sophia, mais le manque relatif de tradition chrétienne sur le sujet me gêne un peu.

2. Ces sujets sont déjà très couverts par les marxistes et les naturalistes de tout poil, dont les nuances n’ont jamais fini de me surprendre. Cela signifie qu’une parole chrétienne sur le sujet sera fortement concurrencée et rencontrera beaucoup d’hostilité. Par exemple: les chrétiens sont appelés à défendre une dignité des animaux, car après tout nous avons tous reçu le mandat de gérer la création avec sagesse et bienveillance. Mais comment pouvons nous développer une réflexion nuancée face à des militants vegans qui accordent plus de dignité à la poule consciente que leur mère inconsciente (Peter Singer)? Cette philosophie (et ses versions plus light) est tellement considérée comme la référence en matière de défense des animaux que l’église n’arrive tout simplement pas à se placer là-dessus, parce que ce terrain lui est complètement étranger.

Alors oui, nous ne sommes pas nombreux à dénoncer les injustices économiques, sociologiques, ou écologiques. Mais donnez donc une vision chrétienne dessus, et l’Eglise de Jésus-Christ posera son sceau. Donnez à l’Église un discours, et elle étendra son bras contre les injustices, de la même façon que Moïse brandissait son bâton, tout en recevant ses discours de Dieu.

Et alors, nous pourrons enterrer cette distinction détestable qui divise nos églises quand la nation se polarise.

 

Un commentaire sur “Les évangéliques à braguette vs les évangéliques à gamelles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s