Que deviendront les nations après le retour de Jésus?

Pendant tout un mois, nous nous sommes penchés sur ce que sont les nations maintenant. Alors que c’est le dernier article de la série, il apparaît juste que nous cherchions à savoir ce que vont devenir les nations après le retour du Roi (non pas celui du Gondor…). En passant, c’est aussi l’occasion de rêver et prendre courage, et de voir à quel point « ces afflictions temporaires ne sont rien comparées à la gloire de Christ ».

Il existe beaucoup de points de vues sur la fin des temps, tous en accord sur l’essentiel, mais divergeant grandement sur les points de détails. Histoire d’être honnête sur mon biais personnel d’entrée de jeu voici ce que je crois sur les nouveaux cieux et la nouvelle terre: il s’agit de cette terre et de ces cieux qui sont régénérés. Je n’imagine pas une nouvelle terre purement spirituelle, ou une planète différente. Ce que je dis s’applique donc avec l’idée que le continent que nous appelons Europe aujourd’hui subsistera plus ou moins dans l’éternité.

Enfin, je prends aussi comme acquis que les nations subsisteront à la fin des temps, puisqu’il est écrit:

Qui ne craindrait, Seigneur, et ne glorifierait ton nom ? Car seul tu es saint. Et toutes les nations viendront, et se prosterneront devant toi, parce que tes jugements ont été manifestés. – Apocalypse 15.4

Continuité politique?

J’imaginais au départ que les nations actuelles resteraient, mais simplement avec une sorte de gouverneur-satrape nommé par Jésus à la tête de chacune d’elle. Le problème, c’est qu’à la résurrection tous les morts de toutes les nations de toutes les époques vont ressusciter. Pourquoi Lyon serait-t-il administré par le gouverneur de la nation française plutôt que celui de l’empire romain? Que deviendraient ces nations multi-nationales qui n’existent que par traité et usage? Et d’ailleurs, quel est l’intérêt d’avoir des gouverneurs lorsque Jésus seul suffirait à faire et exécuter les lois? Pourquoi garder des juges si personne ne peut pécher?

Il est possible qu’il y ait encore besoin d’administration et de politique dans le Royaume des Cieux. Cela dit, leur poids et leur nécessité seraient tellement réduits qu’il est peu probable que l’on puisse parler de continuité politique. Les nations d’aujourd’hui existeront toujours, mais pas leur État.

Continuité culturelle?

Je disais dans le premier article de la série que la culture, c’est ce qui émane d’une nation, c’est l’expression de celle-ci. Si les nations subsistent, alors il y aura toujours des cultures spécifiques. Cela dit, tout ayant enfin été complètement racheté, ce sera une culture française toute neuve, débarrassée de ses corruptions, et libre de prendre tout son essor.

Prendrons nous encore comme référence les anciens auteurs? Jouera-t-on encore les compositeurs non-chrétiens?

Oui il y aura une continuité culturelle entre la nation française avant le retour de Jésus et la nation française après le retour de Jésus. Mais cette continuité reposera sur peu de choses, au point de pouvoir presque dire qu’il n’y a rien à voir.

Comment trouver dans ce cas à quoi vont ressembler les nations après Jésus?

Les églises d’aujourd’hui sont les nations de demain

En réalité j’ai pris le problème à l’envers: au lieu de partir de l’objet nation et me demander comment il serait transformé, j’aurais dû partir de ce qui allait porter cet objet à travers la résurrection et le réimplanter dans le Royaume de Dieu. C’est à dire: l’Eglise.

Malgré notre très grande homogénéité théologique et notre assez bonne homogénéité culturelle (Alléluia est un mot universel par exemple), ce n’est pas exagéré que de dire que les églises et la culture d’église varie énormément d’un pays à l’autre. On parle assez souvent des différences entres la culture évangélique américaine et les évangéliques français, de Thanksgiving au style de prédication. Les histoires de l’église ont été très différentes en France, où le protestantisme est un rescapé de justesse, aux Etats-Unis où au contraire il a été la référence religieuse pendant deux cent ans, et en Chine, où il date du XIXe siècle. Pour ne parler, bien évidemment, que des différences entre évangéliques. Les églises africaines sont connues pour détonner dans le paysage européen, et les églises sud-américaine développent elle aussi leur propre forme de culture chrétienne.

Or, ce ne sont pas des français, des brésiliens, des nigérians ou des américains qui ressusciteront. Ce seront des enfants de Dieu, des fils et des filles adoptés par le Dieu très haut. Des enfants de Dieu qui se trouvent être d’arrière-plan français, brésilien, nigérian, chinois…

L’Esprit est le même, le Dieu est le même, l’adoration est la même. Les différences de nationalité ne sont que des différences superficielles. A ce point-là de ma réflexion, je sens que c’est effectivement ce genre de nationalité qui existera dans le Royaume des cieux. Une nationalité réelle, mais largement balayée par la fraternité commune que nous avons en Dieu le Père, visible de tous.

Si donc je veux savoir à quoi ressembleront les nations de demain, je regarde les églises nationales d’aujourd’hui. Ce seront elles les nations d’après le retour de Jésus.

Publicités

3 commentaires sur “Que deviendront les nations après le retour de Jésus?

  1. Moi j’ai compris que Jésus revient comme Le Roi pour stopper l immense guerre de toutes les nations contre Israël. Il prend Sa place trône et règne avec une vergede fer pendant 1000 ans. C’est dire que tout n est pas encore clean ! Ceux qui n obéissent pas par exemple pour monter à Jérusalem à Souccoth seront punis sévèrement.
    Puis viendra la résurrection de tous les morts pour le grand jugement.
    Ensuite seulement arrivera un règne éternel où tout et tous est pur et saint. Après la séparation de tout l impur. Ce qui me rappelle l oeuvre de Dieu pour nettoyer Son Ciel de la rébellion Lucifer et anges séduits.
    D ailleurs avec la population mondiale actuelle meme bien décimée comment envisager d y ajouter tous kles ressuscités de tous les temps ?
    Il semble que cela correspond à de nombreux versets?
    Que l Éternel nous éclaire chacun nous en avons bien besoin dans ces temps d accomplissement de tant de prophéties.

    J'aime

    1. Merci pour votre commentaire et vos réflexions.

      Comme je le disais en début d’article, il est vrai que je préfère une interprétation plus sobre et non moins biblique de la fin des temps, dans laquelle Jésus revient et tout de suite c’est la résurrection, sans millénium artificiel (ou plutôt, avec un millenium actuellement en cours).

      Quant aux nombre de morts, il me semble avoir lu qu’il y a aujourd’hui un tout petit peu plus de vivants aujourd’hui que de morts de toutes les époques. La résurrection ne ferait que doubler la population mondiale, ce qui ne me semble pas physiquement impossible -dans une vision chrétienne-

      Du coup, si je comprends bien, dans votre système Jésus rassemble son peuple, qui ne fait plus partie des nations c’est cela?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s