5 réflexions sur la repentance des nations

Le 9 avril dernier, Marine le Pen avait remis en cause la démarche de repentance pour les évènements du Vel d’Hiv faite par Jacques Chirac en 1995. Scandale pour la gauche, folie pour la droite… Il y a néanmoins plusieurs petites remarques que nous pouvons faire sur le concept de repentance des nations. Mieux que ça: tout le livre de Jonas en parle! Quelques remarques rapides sur le concept.

Le passage biblique le plus relevant à cette question est le suivant, et je cite Jonas, chapitre 3 en entier:

La parole de l’Eternel fut adressée à Jonas une seconde fois, en ces mots : Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et proclames-y la publication que je t’ordonne !
Et Jonas se leva, et alla à Ninive, selon la parole de l’Eternel. Or Ninive était une très grande ville, de trois jours de marche Jonas fit d’abord dans la ville une journée de marche; il criait et disait : Encore quarante jours, et Ninive est détruite !
Les gens de Ninive crurent à Dieu, ils publièrent un jeûne, et se revêtirent de sacs, depuis les plus grands jusqu’aux plus petits. La chose parvint au roi de Ninive; il se leva de son trône, ôta son manteau, se couvrit d’un sac, et s’assit sur la cendre. Et il fit faire dans Ninive cette publication, par ordre du roi et de ses grands; Que les hommes et les bêtes, les boeufs et les brebis, ne goûtent de rien, ne paissent point, et ne boivent point d’eau ! Que les hommes et les bêtes soient couverts de sacs, qu’ils crient à Dieu avec force, et qu’ils reviennent tous de leur mauvaise voie et des actes de violence dont leurs mains sont coupables! Qui sait si Dieu ne reviendra pas et ne se repentira pas, et s’il ne renoncera pas à son ardente colère, en sorte que nous ne périssions point?
Dieu vit qu’ils agissaient ainsi et qu’ils revenaient de leur mauvaise voie. Alors Dieu se repentit du mal qu’il avait résolu de leur faire, et il ne le fit pas.

1. Oui, la repentance nationale ça existe

Juste au cas où certains se diraient que le « changement de voie » ne concernent que les individus, nous avons le livre de Jonas: si vous remarquez comment est écrit le livre, vous remarquerez qu’aucun Ninivite n’est individualisé, nous n’avons pas un seul nom. Même le prince n’est pas individualisé. La repentance de Ninive décrite dans Jonas 3 est bel et bien la repentance d’une nation dans son ensemble.

2. Elle est vécue par toute la société, des élites à la masse

Ainsi il est écrit dans le livre de Jonas: « Les gens de Ninive crurent à Dieu, ils publièrent un jeûne, et se revêtirent de sacs, depuis les plus grands jusqu’aux plus petits » (Jonas 3.5)

3. Elle n’est pas vraiment initiée par les élites ou la masse, c’est un mouvement général

Si vous prêtez attention au mouvement du texte, on ne peut pas vraiment dire que c’est d’abord les masses qui se sont repenties, puis les élites, ou l’inverse. Certes, la masse est mentionnée en premier, mais Jonas n’avait prêché qu’à un tiers d’entre eux… puis le prince en entend parler et le fait pour lui-même, et exige que tous les autres jeûnent. C’est un mouvement général, sans chemin particulier.

4. Une repentance nationale est bénéfique pour le pays

Dans le cas de Ninive c’est son existence même qui a été préservée. Pour le Vel d’Hiv, nous ne pouvons pas savoir, mais il y a fort à parier qu’une bénédiction est venue sur le pays à la suite de la démarche de Jacques Chirac.

5. Une repentance nationale peut être annulée plus tard

Nous savons historiquement que Ninive fut tout de même détruite un peu plus d’un siècle après Jonas. Cela signifie que visiblement, ils ne se sont pas maintenus dans l’attitude de leurs pères. Pour nous la leçon est double: premièrement, une repentance n’est jamais gravée dans le marbre, elle doit être continuellement renouvelée. Deuxièmement, il y a des conséquences toutes prêtes quand nous abandonnons un positionnement comme celui entrepris par Jacques Chirac en 1995.

Il y a bien sûr beaucoup plus à dire, mais je ne voulais pas en dire plus que ces points vite nommés. Que le Seigneur nous accorde la repentance, pas seulement en tant que personne, mais en tant que nation pour nos injustices.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s